Quiberon se situe à 28 km au sud d’Auray et à 507 km à l’ouest de Paris. La commune même se situe à la pointe sud de la presqu’île. Elle s’étend sur 883 ha. Elle est limitrophe de Saint-Pierre-Quiberon au nord. Elle plonge dans l’océan Atlantique.

La ville regroupe dix plages : la grande plage, la plage du Goviro, la plage du Conguel, la plage de la Jument, la plage de l’Aérodrome, la plage du Fort Neuf, la plage du Porigo, la plage de Kemorvan, la plage du Castéro et la plage de Saint Julien. Au Sud-Est de la presqu’île, on peut découvrir le phare de la Teignouse.

Sur la côte ouest de la presqu’île, la Côte Sauvage, propriété du conservatoire du littoral, offre un spectacle extraordinaire. On y trouve une flore particulière : œillets, bruyère violette, genêt, armérie, etc. L’endroit se parcourt à pied, à bicyclette, en kayak de mer ou à cheval.

Au Nord de la ville, se trouvent les zones industrielles et commerciales, regroupant des usines (La Belle-Îloise, les Niniches…) et des magasins d’alimentation ou de grande distribution.

S’avançant à 14 km en mer, Quiberon est une station balnéaire vivante toute l’année. La station s’est développée autour d’une grande plage de sable fin, bordée d’un boulevard aux maisons du début du siècle dernier. Elle est entourée côté ouest d’une côte sauvage avec des falaises escarpées, et des grottes et côté est, elle offre une succession de petites criques s’ouvrant vers la baie, classée parmi les plus belles baie du monde. En dehors du cœur de la station, la nature est préservée et se savoure par de nombreux sentiers de randonnées. (source Wikipédia)